la Galerie du 19M et Paris Good Fashion s’associent durant cette saison pour penser un cycle de rencontres dédié au futur de la mode. Cette soirée sera l’occasion d’aborder les dimensions d’innovation dans la mode et imaginer ce que pourrait être le vêtement sportif de demain.

Infos pratiques

  • Gratuit
Dernières places

Lieu

la Galerie du 19M — Paris/Aubervilliers

Préparation

Pour plus de détails, consultez les informations pratiques.

L'uniforme sportif représente un véritable terrain d'expression pour les créateurs et créatrices du monde entier, instaurant un dialogue soutenu entre la beauté, l’esthétique et les défis techniques liés à la nécessité de performance. L’intégration des innovations technologiques et écologiques est un enjeu majeur pour les athlètes et sportifs de haut niveau.

 

Au programme : une conférence proposée par la Galerie du 19M et Paris Good Fashion, avec Stéphane Ashpool, créateur, Morin Oluwole, ex-directrice mondiale du luxe chez Meta et Caroline David, commissaire de l’exposition Textimoov ! / Futurotextiles animée par Séga Kanouté, l’inauguration de l’exposition du Triathlon de la Mode éthique, un atelier participatif proposé par Maison Mourcel et l’ouverture nocturne de l’exposition.
 

 

Triathlon de la Mode Éthique

 

Le Triathlon de la Mode Éthique est un concours dont le challenge est la création d’une pièce d’art à porter, une Parure, à partir de vêtements et objets de seconde vie, en lien avec la pratique du sport.

Entre novembre 2021 et mai 2024, le Triathlon de la mode éthique s’adresse aux étudiants des lycées professionnels et techniques ainsi que des écoles supérieures et prend place dans 6 régions de France dont l’histoire est étroitement liée à celle du textile et de la mode.

À l’aune de la fin de cette grande itinérance, le19M invite le Triathlon de la Mode Éthique pour une exposition présentant le travail créatif et collaboratif élaboré par les étudiants avec des designers d’upcycling.

 

 

Maison Mourcel

 

Fondée à Paris en 2018, Maison Mourcel fait et défait le vêtement. Pas question de jeter pour Lucie Grand Mourcel, la créatrice de la marque. Une robe oubliée deviendra un corset lorsqu’un top deviendra un pantalon. La règle : c’est qu’il n’y en a pas. Ainsi, la marque abolit la barrière fictive des genres, réunit en une pièce le sport et la haute couture, l’underground et le quotidien.

L’humour guide Maison Mourcel dans l’invention de nouveaux symboles qui rassemblent des communautés fictives dans un monde imaginaire où la tenue de rigueur serait un grand patchwork moderne aux motifs uniques, hybrides et non-genrés. 

Sa matière première : tout ce qui ne sert plus.  Les marchés aux puces, les brocantes, les friperies et les placards endormis sont la base de collections entières qui donnent vie à des pièces uniques et 100% recyclées dans un monde où la fast-fashion a la part belle.

Séga Kanouté

 

Dictateur Grand Bavardeur connu sous le pseudonyme @abou_sega sur les réseaux sociaux, Séga Kanouté est un véritable couteau suisse créatif : journaliste, consultant éditorial, mannequin, styliste, directeur artistique et directeur créatif de Niaramy Studio et autres facéties.  

Son terrain d’expression est le vêtement, la mode avec un fort intérêt pour l’histoire, le style, la matière et le savoir-faire. 

Événements liés