Pour le centenaire de la Maison de broderie Lesage, résidente du 19M à Paris, Aristide propose « Murmuration », une œuvre monumentale de broderie collaborative, itinérante et évolutive, à laquelle le public est invité à participer. 

Infos pratiques

  • Gratuit

De 14h à 17h, les mercredis et samedis
Créneaux de 30 minutes

Accès libre sans réservation 
Dans la limite des places disponibles 


Lieu

la Galerie du 19M Dakar - Musée Théodore-Monod d'art africain / IFAN

Préparation

Pour plus de détails, consultez les informations pratiques.

Pour le centenaire de la Maison de broderie Lesage, Aristide (Aristide Barraud) propose « Murmuration », une oeuvre monumentale brodée et pensée en trois mouvements comme une symphonie s’écrivant à plusieurs mains, s’inspirant des phénomènes migratoires et collectifs des étourneaux.

 

Observables chaque hiver, les migrations entrainent des milliers d’étourneaux à se réfugier vers des rives plus chaudes en Europe, créant ainsi des ballets parfaitement synchronisés dans le ciel. L’artiste entend interroger ce phénomène naturel de symbiose collective à l’aune d’une société de plus en plus morcelée et invite les visiteurs à la contemplation.

 

Cette œuvre textile composée de centaines d’étourneaux brodés par des milliers de mains sur des pans d’organza se déploie au long d’étapes migratoires entre Marseille, Dakar, Venise et Paris. la Galerie du 19M Dakar propose au public de broder les oiseaux de la « Murmuration », avant qu’ils ne s’envolent vers une nouvelle étape.

Le public participant sera accompagné par des brodeuses de la CAIF.
 

Aristide

 

Ancien joueur de rugby professionnel et international en France et en Italie, il met un terme à sa carrière suite à ses blessures dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. 

Mais ne sombre pas, son premier livre, est publié aux éditions du Seuil en 2017. Entre 2018 et 2019, il collabore avec L’Équipe et Le Monde en tant que chroniqueur et photographe. En parallèle, son travail de collage et d’écriture dans les rues de Paris et de banlieue parisienne est remarqué par des critiques d’art. En 2020, il est choisi par l’artiste JR pour intégrer la section « Art & Images » de l’école Kourtrajmé. Il expose au Palais de Tokyo au sein de l’exposition « Jusqu’ici tout va bien », dans le cadre des 25 ans du film La Haine. 

En 2022, son projet Bâtiment 5 // Courte Vie Pleine portant sur la destruction du bâtiment 5 de la cité des Bosquets à Montfermeil, réalisé́ dans le cadre d’une résidence aux Ateliers Médicis, donne lieu à un film et un livre publié aux éditions du Seuil.

Lesage

 

En 1924, Albert et Marie-Louise Lesage reprennent l’atelier du brodeur Michonet. Fondé en 1858, ce dernier fournit les premiers grands noms de l’histoire de la haute couture que sont Charles Frederick Worth, Madame Paquin ou Madeleine Vionnet, dont l’assistante chargée des broderies n’est autre que Marie-Louise Lesage. Inventeur de nouvelles techniques (vermicelle droit fil ou système de l’ombré qui donne des teintes fondues), la Maison Lesage devient rapidement réputée pour ses motifs avant-gardistes.
En 1949, à la mort de son père, François Lesage, alors âgé de 20 ans, reprend la direction de la Maison. Il collabore avec les plus grands couturiers tels Cristóbal Balenciaga, Yves Saint Laurent et CHANEL. En 2002, la Maison Lesage intègre les Métiers d’Art de CHANEL et continue de travailler en toute indépendance avec des créateurs renommés.  

La Maison Lesage s’est installée en mars 2021 dans ses nouveaux ateliers du 19M.

En savoir plus

Événements liés