Texte alternatif

la Parcelle

Texte alternatif

la Parcelle

Un jardin culturel ouvert à tous porte d’Aubervilliers

Après plusieurs mois de travaux, le jardin culturel la Parcelle ouvrira ses portes au public au printemps 2024, et proposera aux visiteurs de participer à sa végétalisation au cours de sessions de jardinage participatif et d’activités de jardinage pour le jeune public et les familles avec l’association Vergers Urbains.

 

Des partenaires associés, implantés à Paris 18e, 19e et à Aubervilliers, participeront à la vie du lieu et à sa programmation à partir du mois de juin : La Station-Gare des MinesPOUSHLa Corvée et le CENTQUATRE-PARIS. L'entretien du jardin et son animation seront portés par deux acteurs qui accompagnent de manière responsable le processus de végétalisation en ville : Vergers Urbains et la Régie de Quartier Paris 19e

 

la Parcelle, une passerelle entre Aubervilliers et Paris  

 

la Parcelle se veut être un lieu des mélanges, du tissage qui interagit avec son environnement, trait d’union entre Aubervilliers et Paris, entre la ville et la nature, le végétal et l’humain.  

la Parcelle est un lieu qui, comme le végétal, vit au rythme des saisons et des cycles de la nature. Le jardin sera ouvert tout au long de l’année et ses activités monteront en puissance au fil des mois, avec des temps forts de la fin du printemps à l’automne, et des usages adaptés aux périodes de repos durant l’hiver.  

Espace de rencontres, de respiration et de pause, le lieu s’inscrit ainsi dans des dynamiques culturelles et de végétalisation, tout en proposant une offre complémentaire, participant à l’amélioration du cadre de vie des habitants autour de la Porte d’Aubervilliers, entre Paris, Aubervilliers et Saint-Denis. 

Une programmation mettant à l’honneur les métiers du geste et du jardin  

la Parcelle est un jardin à vocation culturelle, un lieu du temps retrouvé, où petits et grands, familles, habitants et travailleurs des quartiers alentours, sont invités à découvrir une programmation dédiée au vivant, à la création émergente et aux valeurs de l’artisanat.  

Envisagée telle une parenthèse porte d’Aubervilliers, la végétalisation s’y déploie sur près de 4220m2.  Le public est invité à participer aux activités de jardinage aux côtés de l’association Vergers Urbains, d’artistes et d'artisans. De nombreux ateliers de découverte de l’horticulture, de l’art floral et de l’art de cultiver un potager seront également proposés. 

Dans le prolongement de la vocation du 19M, la Parcelle est un lieu du Faire qui proposera dès la fin du printemps, une programmation pluridisciplinaire proposée avec le CENTQUATRE-PARIS, la Corvée, POUSH et La Station — Gare des Mines. 

Sous l’impulsion collective de ce consortium d’acteurs culturels du territoire, ce tout nouveau lieu d’échanges et de partage est un terrain d’exploration et d’expression artistique à vocation pédagogique. Il présente des installations d’art visuel, des objets sonores et des performances, des concerts, des ateliers créatifs, et autres événements en week-ends. 

 

la Parcelle est envisagée comme un espace convivial qui contribue au quotidien des riverains et des travailleurs de la porte d’Aubervilliers, un lieu de flânerie, de pause et de découverte où se retrouver. 

S’y trouve une aire de jeux pour enfants, une serre, une ferme florale et un potager pédagogique. Une petite halle, la Cabane, accueille également la programmation des événements.  

les Partenaires

Le CENTQUATRE-PARIS 

 

Le CENTQUATRE-PARIS est un espace de résidences et de production pour les artistes du monde entier. Pensé comme un abri des esthétiques artistiques et culturelles, élaboré sous des formes coopératives, il donne accès à l’ensemble des arts actuels au travers d’une programmation résolument populaire et contemporaine. Espace multiforme, il est également un territoire d’innovation propice aux expérimentations, aux connexions entre toutes les formes d’art et tous les publics. C’est aussi un lieu à vivre avec des commerces, des restaurants et des espaces consacrés aux pratiques artistiques amateurs et à la petite enfance. Le CENTQUATRE-PARIS, via son équipe 104ingénierie, propose son expertise unique dans le champ culturel, urbanistique et territorial, qu’il met au service de partenaires et clients français et étrangers selon une méthode d’urbanisme culturel et pour des missions de conception et réalisation de projets culturels et artistiques innovants.

La Corvée 

 

Installée au 36 boulevard Ney, à la lisière des 18e et 19e arrondissements, La Corvée a vocation à se dupliquer dans les territoires prioritaires pour accompagner les publics du champ social dans leur parcours d’insertion et faciliter l’accès à la création contemporaine dans des lieux non dédiés. En rupture avec la conception traditionnelle de la galerie d’art, l’implantation de l’espace d’exposition au cœur d’un service de proximité solidaire permet à La Corvée d’atteindre ses objectifs en termes d’accessibilité. Pensée et réalisée en tandem par l’architecte Sharmily Guyot et Anne-Charlotte Gandziri, la première adresse est structurée sur deux étages entre lesquels se déploient, depuis décembre 2021, des usages pluriels et polyvalents. Outre la mise en place d’une laverie solidaire et d’un lieu d’exposition pour la jeune création, La Corvée abrite un restaurant où la cheffe Louise Boiron privilégie et valorise des produits locaux issus d’une agriculture durable. Avec un sens inné de la composition et du partage, elle façonne une cuisine végétale intuitive et précise, dans un quartier où l’offre alimentaire a longtemps été carencée. Par son caractère protéiforme, l’association renouvelle l’action sociale et a pu proposer gratuitement ses services à près de 250 bénéficiaires depuis son lancement.

La Régie de quartier du 19e

 

La Régie de quartier du 19e est une association créée en 2003 sous la forme d’une Entreprise d’Insertion. Son objectif est l’amélioration du cadre de vie dans le 19e arrondissement de Paris, et principalement dans son quartier d’implantation, le quartier Michelet – Alphonse Karr. La Régie emploie des habitants du territoire sur des activités de nettoyage et d’espaces verts, et assure leur accompagnement vers la formation et l’emploi durable. Elle participe aussi de la création de lien social via la gestion du Jardin Ver Têtu et l’organisation d’animations diverses pour favoriser la rencontre et la convivialité.

La Station — Gare des Mines

 

La Station — Gare des Mines, fondée sur les vestiges d’une gare à charbon désaffectée de la Porte d’Aubervilliers, accueille l’effervescence des marges musicales, artistiques et culturelles et abrite en son sein une constellation d’initiatives d’artistes confirmés et de voisins inspirés. Depuis son ouverture, La Station — Gare des Mines se fait tour à tour lieu de diffusion, de création et de résidence, et déploie dans ses larges espaces un programme polymorphe nourri des transformations des pratiques artistiques contemporaines. Situé en face de la Parcelle, au bord du périphérique, au carrefour de Paris, de Saint-Denis et d’Aubervilliers, le bâtiment de la Gare des Mines est à l’origine une gare à charbon construite en 1945. En juin 2016, le Collectif MU, association à but non lucratif implantée depuis 2002 à la Goutte d’Or (Paris 18), déménage et ouvre les portes de La Station au public. De façon organique, rapide et spontanée, La Station s’est organisée en fédérant artistes, collectifs et associations résidentes. La Station met jour une scène artistique émergente souvent confinée à des lieux plus confidentiels - en veillant à tisser des liens entre créations plastiques et sonores, musiques et performance tout en prêtant une attention particulière à l’accueil des minorités (de genre, exilés). Elle initie aussi dès 2017, StationStation une webradio très active qui fédère près d’une centaine de producteurs indépendants.

POUSH

 

POUSH accueille et accompagne plus de 260 artistes, programme expositions et événements dans un quartier créatif à l’ancrage local et au rayonnement international. Après une première expérience à L’Orfèvrerie et une ouverture en mars 2020 sur 9 étages d’une tour de bureaux vacants Porte Pouchet à Clichy, POUSH poursuit son aventure depuis avril 2022 à Aubervilliers, avec l’ambition d’y développer un véritable quartier créatif et culturel. Dans les bâtiments années 20 de l’ancienne parfumerie L.T Piver appartenant à la Société de la tour Eiffel, POUSH rassemble, sur ce campus industriel de 20 000 m², une sélection emblématique de 260 artistes confirmés ou émergents de plus de 30 nationalités et qui témoigne de la vitalité de la scène artistique en France. Les artistes bénéficient d’ateliers de travail ainsi que d’un programme d’accompagnement artistique, de production et d’un soutien administratif et de communication. Forte d’une gouvernance élargie aux responsables de nombreuses institutions culturelles novatrices, l’association vise au développement et la promotion de lieux de création pluridisciplinaires pour les artistes et les acteurs de l’art, au cœur des territoires, dans une perspective internationale. 

Vergers Urbains  

 

Créée en 2012 dans le 18ème arrondissement de Paris, Vergers Urbains est une association qui a vocation à rendre la ville comestible en impliquant les citadins dans ses projets et par un large éventail de modes d’action. Rues, trottoirs, pieds d’immeuble, toits, friches, balcons : au-delà de simples ornements, leur objectif est de valoriser ces espaces verts en les rendant comestibles, à travers une appropriation collective et non exclusive par les résidents.